La balise H1 et les autres balises Hn en référencement.

H1, H2, H3… bien les remplir, bien les utiliser

Vous n’êtes toujours pas lassé(e) de travailler le SEO / référencement de votre site ? Ca tombe bien, car nous avons encore des conseils à vous donner 🙂 En l’occurrence, dans cet article, nous allons nous intéresser aux balises Hn : H1, H2, H3, H4, etc… Elles constituent les différents niveaux de titres de la page.

Attention : aucun ne doit être confondue avec la balise metatitle dont il est question dans cet autre article. Cette balise spécifique, très appréciée de Google, apparaît dans les résultats des moteurs de recherche : c’est le fameux « lien bleu » cliquable qui permet d’accéder à une page.

Rien de tel avec les balises Hn : elles n’apparaissent que sur la page proprement dite et permettent de la structurer en matière de « titraille »… donnant à l’internaute et à Google de préciseuses indications. Prenons la métaphore d’une bibliothèque. Le metatitle serait le titre de couverture, que l’on peut voir en déambulant dans les rayons. Le H1 serait le titre principal que l’on voit en ouvrant la première page d’un livre. Les H2 seraient les titres de chaque chapitre du livre et les H3 les subdivisions éventuelles de ces chapitres, etc…

On va plus loin ?

La balise H1 est méga-importante !

En effet, au même titre que la balise metatitle, elle indique à l’internaute et aux moteurs de recherche de quoi traite votre article. Ce qui vous donne la première règle : une seule balise H1 par page ! Est-ce que vous imaginez un livre avec plusieurs titres ? Si vous hésitez, c’est probablement que votre article mérite d’être scindé au moins en deux.

Attention : si le H1 est un titre, il a une fonction généralement plus « technique » et moins « commerciale » que la balise metatitle qui a plutôt pour fonction d’interpeller l’internaute au niveau des résultats de recherche. Et n’oubliez pas que si l’internaute en question voit votre H1, c’est qu’il se trouve déjà sur votre page. Tâchez donc de lui donner une information légèrement différente de celle contenue dans la balise metatitle.

Exemple :

  • Metatitle : Les Avengers font leur retour au cinéma dans Endgame en avril 2019 !
  • H1 : Avengers Endgame des frères Russo : ce que l’on sait du film

Le metatitle donne envie de cliquer (en théorie hein, on n’a pas fait d’étude de marché…) et le H1 invite à poursuivre la lecture une fois qu’on est sur la page.

Dans les deux cas cependant, notre mot-clé principal (Avengers Endgame) se trouve bien dans la balise. Et justement…

Le H1 doit contenir votre mot-clé principal et compter entre 5 et 8 mots

Eh oui, rappelez-vous, vous avez choisi vos mots-clés. Pour chaque page, vous avez un mot-clé principal et des mots-clés secondaires. Eh bien votre mot-clé principal doit contenir votre mot-clé principal, exactement comme la balise metatitle. Il doit par ailleurs compter environ 70 caractères, donc entre 5 et 8 mots.

Facile non ? 🙂 A condition d’avoir bien fait votre sélection en amont, bien sûr.

Et quid des H2, H3… etc ?

C’est simple : eux doivent contenir les mots-clés secondaires, également déterminés durant votre phase de choix de mots-clés. Facile aussi, non ? Evidemment, faites en sorte qu’ils « découpent » agérablement votre article et donnent envie de continuer la lecture. Rédigez au moins 100 à 150 mots entre deux balises Hn.

Ah, et n’oubliez pas : elles doivent être employées dans un ordre logique ! Autrement dit, une succession H2 / H1 / H5 / H2 dans la page, ça ne va pas, ce n’est pas logique, et les moteurs peineront à comprendre. Ce qui fonctionne le mieux, c’est un H1 en haut de page, puis une série de H2, éventuellement divisés en plusieurs H3, voire H4 et plus si votre sujet est long. Bannissez-les des zones telles que le menu et le footer : les balises Hn doivent être réservées à la partie textuelle de votre contenu.

 

Ajouter votre grain de sel ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.