Pour du SEO efficace, : une thématique / un sujet par page

Bien, à ce stade, vous commencez sans doute à comprendre une chose : pour travailler son SEO de manière efficace, il faut avant tout favoriser la compréhension de ses articles par les moteurs de recherche. Et pour cela, il faut prendre soin d’aborder un sujet / une thématique unique par page. Sans quoi, le référencement ne sera probablement pas optimal : les moteurs pourront en effet considérer que vous ne répondez pas précisément à une question de l’internaute. Revenons un instant sur ce point avant d’aller plus loin.

Le critère rédactionnel est fondamental pour Google et les autres moteurs de recherche

Pourquoi ce critère ? Google souhaite fournir aux internautes des résultats qui répondent le plus précisément possible à leurs questions / requête. L’une des manières de mesurer la pertinence d’une page par rapport à une requête, c’est d’analyser les mots. Google est capable de les compter et de les comprendre. Il dispose d’une base de données incroyable et il est capable d’associer un corpus sémantique à une requête précise. Comme on le précisait plus haut avec l’exemple des singes, il peut même, maintenant, se passer de la requête dans une certaine mesure, s’il dispose de « compléments ».

Exemple : Je suis un animal magnifique et fier. Je peux être alezan, noir ou, blanc, ou de bien d’autres couleurs encore. Je mange de l’herbe et je galope dans les prairies. Les hommes me montent dessus grâce à des selles et des étriers.

Google trouve bien des chevaux (dans Google image notamment). Notez qu’il reste évidemment plus efficace d’utiliser les bons mots, mais cela vous donne une idée de ce dont Google est capable.

Donc, si votre agence web vous conseille de rédiger du texte en plus sur vos pages stratégiques, c’est pour répondre aux attentes de Google. Imaginons maintenant que vous laissiez votre page vide de mots, que se passe-t-il ? Vous ne donnez aucun indice / aucune indication à Google pour évaluer votre page.

Il n’en reste pas moins qu’enchaîner les mots sur un sujet ne sert à rien.

En effet, Google est capable d’analyser la pertinence du champ sémantique dans son ensemble et de « comprendre » ce qui est mis en avant.

Dans ce cadre, il est nécessaire de « l’aider » autant que possible et de ne pas multiplier les thématiques sur une seule et même page. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas développer une thématique de manière large et précise.

Par exemple, rien ne vous empêche de parler de « selle de cheval » dans l’un de vos articles et d’y consacrer 5000 mots si vous le souhaitez… mais ne parlez pas de « filet de cheval » sur cette page : rédigez-en une autre, qui traitera exclusivement de ce sujet.

Notez-le : dans chaque cas, associez des mots-clés judicieusement choisis à votre article, en lien avec votre thématique.

Le mieux est d’ailleurs de rédiger plusieurs pages liées entre elles

Cela vous permet de construire un cocon sémantique efficace et pertinent, qui favorise encore la compréhension de vos pages par les moteurs d

Ajouter votre grain de sel ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.